L'art d'unir les forces

Lorsqu’on travaille dans le domaine de l’événementiel, on apprend vite que le travail d’équipe est la clé du succès. On doit miser sur l’expérience de chacun et tenir les égos à l’écart puisque chaque action aura une incidence sur la façon dont les choses se dérouleront. Un simple doute, une décision ou même une fraction de seconde peut faire la différence entre la réussite ou l’échec d’un projet.

Ceci étant dit, même quand on a la meilleure équipe au monde, un imprévu peut venir mêler les cartes sans qu’on ne puisse le prévoir. L’expression « les journées se suivent, mais ne se ressemblent pas » n’aurait pas pu mieux s’appliquer à la mi-mars de cette année. En effet, au début de la semaine, nous étions en pleine planification de la saison estivale : gestion d’inventaire, planification avec les clients, suivi des commandes, tout ce qu’il y a de plus normal pour cette période. Nous étions loin de nous douter que dès le 13 mars, une grande portion des employés seraient renvoyés à la maison, sans trop savoir quand ils auraient la chance de revenir puisque les événements seraient tous annulés les uns après les autres. L’industrie dans laquelle nous œuvrons a été la première à être affectée et sera probablement la dernière à être réactivée puisqu’elle est basée sur le fait de se rassembler.

C’est donc avec AGORA OPUS3, MCI et YULISM à ses côtés que le Groupe ABP a fondé le « Regroupement de l’industrie des événements d’affaires », afin de se faire entendre par le gouvernement et de bien illustrer la situation dans laquelle on se trouve.

Regroupement de l'industrie des événements d'affaires

Un simple regard sur les médias sociaux permet de réaliser que tout le monde essaie d’avoir sa part du gâteau. Plusieurs pétitions, alliances et autres ont vu le jour afin de dénoncer la situation de chacun. On s’est vite rendu à l’évidence que si l'on ne bougeait pas, on ne pourrait que regarder la vague passer et vivre avec les conséquences de tout cela. Cette attitude ne reflétant pas du tout la vision de notre entreprise, et comme nous avions du temps et des ressources à notre disposition, on s’est relevé les manches et on a foncé.

Avec le comité mentionné ci-haut, nous désirons attaquer la situation de front en ciblant principalement l’industrie des événements d’affaires. Nous avons choisi ce secteur puisque c’est celui qui a le plus de répercussions économiques et qui amène le plus de visibilité à nos régions. On se devait de ne choisir qu’un seul secteur parce qu’en s’attaquant à tout en même temps, on risquait de diluer le message.

En effectuant un sondage auprès de notre réseau, nous avons réussi à regrouper plus de 110 membres qui se sont joint à nous dans le but de faire entendre notre message auprès des gens ayant l’influence nécessaire pour faire changer les choses.

Ce qui est inspirant dans tout ça, c’est de voir tous ces gens se rallier à leurs compétiteurs afin d’unir leurs forces et d’affronter la tempête tous ensemble. Les rivalités ne comptent plus, nous nous devons d’être solidaires. À ce point-ci, on ne parle plus de la survie des entreprises que nous représentons, mais bien de la survie de l’industrie et c’est en joignant nos forces que nous arriverons à faire une différence!

Pour plus d’information sur le regroupement, nous vous invitons à visiter notre site internet. 

Par: Marie-Claude Bérubé | Groupe ABP

9 commentaires

XSaQjdmVcszIKn

XSaQjdmVcszIKn

FrKHcWaX

yICrJTFoE

yICrJTFoE

sIZlOwUkBfjnMKJ

HFXrOCSwPncqeAi

HFXrOCSwPncqeAi

KGsYqvVQr

gwnhJmCBvEe

gwnhJmCBvEe

prGlaFSIWoEsJZf

QInFxDmZvb

QInFxDmZvb

yNTAFGon

aMEqVwJei

aMEqVwJei

aGSlqeTPxrBOKXy

TMXBIoecS

TMXBIoecS

YuqNJXyoiTgSvBLm

ueGjTtJgfRloFEvP

ueGjTtJgfRloFEvP

rKLgsofqmYjDSyc

Mike

Mike

Dans les tribulations des mois passés, je ne m’était pas arrêté à cette réalité que vit en ce moment le milieu de l’évênementiel.
Râlant que mes évênements se soient désaffichés un après l’autres, je conçois désormais qu’il y a derrière ces annulations tous un éventail de facteur, économique autant que social, qui frappent durement les gens derrière le rideau.
J’appuie votre mouvement et tenterai d’éclairer ceux qui, comme ce fût le cas pour ce commentateur, ont une vue que partiel du problème.

Laisser un commentaire